Actualités Acppa
La vie du groupe


Vaccin contre le covid-19

Publié le 15 10 2021

L'injection d'une dose de rappel pour les personnes les plus fragiles et les personnes âgées de 65 ans et plus est désormais possible. Depuis le 6 octobre 2021, les professionnels qui prennent en charge ou accompagnent ces personnes vulnérables peuvent également recevoir une 3e dose. La dose de rappel doit être administrée 6 mois après la dernière injection de vaccin et 4 semaines après l'injection unique de Janssen. Quelles sont les personnes concernées par ce rappel vaccinal ? Avec quels vaccins ? Où se faire vacciner ? Service-Public.fr répond à toutes vos questions.

La campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 a débuté le 1er septembre 2021. Elle fait suite à la recommandation de la Haute Autorité de santé (HAS) dans un avis rendu le 24 août 2021 . Le 6 octobre 2021, la HAS a recommandé d'élargir ce rappel à de nouvelles populations.

Quelles sont les personnes concernées ?

Le rappel vaccinal correspond à l'administration d'une injection de vaccin supplémentaire 6 mois minimum après vaccination complète pour les personnes éligibles, c'est-à-dire :

  • les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des unités de soins de longue durée (USLD).
  • les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile (avec une priorité pour les personnes de plus de 80 ans).
  • les personnes à très haut risque de forme grave.
  • les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19.
  • les personnes sévèrement immunodéprimées (qui ont déjà reçu trois doses et en recevront une quatrième indique la HAS).
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen. Une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) est recommandée à partir de 4 semaines après la 1re injection.

À la suite de l'avis de la Haute Autorité de Santé du 5 octobre 2021, sont aussi concernés :

  • les professionnels de santé, l'ensemble des salariés du secteurs de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge.
  • les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Quels sont les vaccins ?

Les rappels vaccinaux sont effectués uniquement avec des vaccins à ARN messager, soit Pfizer-BioNTech ou Moderna.

Ces deux vaccins peuvent d'ailleurs être utilisés de manière indifférenciée et quel que soit le vaccin utilisé dans le cadre du premier schéma vaccinal.

Attention : Le maintien du haut niveau d'adhésion aux mesures barrières y compris chez les personnes ayant reçu un schéma de vaccination complet et en particulier au contact des personnes à risque de formes graves est indispensable.

Où se faire vacciner ?

Les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous :

  • chez leur médecin traitant (ou médecin de leur choix).
  • dans une pharmacie.
  • en cabinet infirmier ou de sage-femme, au sein des services hospitaliers où elles sont suivies.
  • dans un centre de vaccination (possibilité de prendre rendez-vous sur www.sante.fr.

Pour les personnes résidents dans les établissements pour personnes âgées, la dose de rappel s'administre sur place, pas besoin de se déplacer.

Le vaccin Pfizer-BioNTech pourra être injecté en cabinet de ville depuis le 1er octobre 2021.

A noter : L'injection d'une dose de rappel génère un nouveau QR code qui n'efface pas l'ancien. Les deux peuvent être stockées sur l'application TousAntiCovid ou au format papier, et servir tous deux de passe sanitaire.

A savoir : En plus de la vaccination contre le Covid-19, la vaccination antigrippale reste recommandée. Le vaccin contre la grippe sera disponible en pharmacie mi-octobre et comme chaque année, les personnes âgées de 65 ans et plus et celles qui sont à risque de forme grave de la grippe, recevront leur bon de prise en charge de la part de l'Assurance maladie.

Dans un avis rendu le 27 septembre, la HAS recommande que la 3e dose de vaccin contre le Covid-19 et le vaccin contre la grippe soient administrés le même jour.

Source : Servie-Public.fr

Télécharger les brochures

La vaccination des personnes âgées est un objectif collectif

Je me pose des questions sur la vaccination Covid
En savoir +

La semaine bleue 2020, un enjeu pour l’après covid

Publié le 05 10 20

Ensemble, bien dans son âge, bien dans son territoireÀ l’heure de la transition démographique – qui laisse entrevoir qu’à l’horizon 2040, selon l’INSEE le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans augmentera de 45 % et celui des personnes de plus de 80 ans de 72 % – la Semaine Bleue doit être l’occasion d’inverser le regard porté sur les aînés !

La Semaine Bleue 2020 aura pour objectif de développer et de valoriser la place que les aînés doivent occuper dans la communauté et ce, quels que soient leur âge et leur autonomie. Il s’agit d’impliquer les plus âgés dans la vie sociale et dans les solidarités de proximité, faciliter leur engagement dans les projets de développement de leur territoire.

Comme chaque année, les établissements du Groupe ACPPA s'engagent à organiser des actions en lien avec le thème de la semaine bleue. 

Plus d'information : semaine-bleue.org

En savoir +

L'acppa au jt de france 2

Publié le 06 10 20

Face aux nouvelles mesures d’encadrement des visites dans les EHPAD, découvrez le reportage de France 2 tourné aujourd’hui dans notre établissement de PEAN (Paris 13e). Un grand merci aux équipes du Groupe ACPPA qui se mobilisent au quotidien auprès des aînés et qui font preuve d’une grande agilité !

Tous nos professionnels ont à cœur de maintenir les mesures barrières nécessaires à la protection de tous en assurant la qualité du lien social indispensable pour le bien vivre au sein de nos maisons. 

Découvrez le reportage sur notre chaîne You Tube

#aucoeurdelhumain

En savoir +

Aider mes proches fait-il de moi un aidant ?

Publié le 08 10 20

Que l'on s'occupe d’un enfant, d’un conjoint, d’une proche âgée, en situation de dépendance... il est toujours difficile de trouver un équilibre entre un rôle d’aidant et une vie personnelle.

Mais aider mes proches fait-il de moi un aidant ? C’est une question que beaucoup de personnes peuvent se poser... 

Pour le savoir, l’Assurance retraite a développé, avec le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), un service qui vous permettra de savoir quel type d’aidant vous êtes et de découvrir les aides et conseils adaptés à vos besoins.

Pour en savoir plus : cliquez ICI

En savoir +

Le 19 mai, il est temps de se retrouver !

Publié le 18 05 21

Après une première étape d’assouplissement des mesures sanitaires (protocole du 13 mars), un nouveau protocole national entrera en vigueur à compter de ce mercredi 19 mai 2021.  

Grâce à l’avancée de la vaccination des résidents et des professionnels de santé, une actualisation des mesures d’assouplissements vise une nouvelle étape vers un retour à la vie normale dans les EHPAD, les USLD et les Résidences Autonomie.

Comme le précise le Ministère de la Santé et des Solidarités cet assouplissement doit néanmoins s’accompagner du maintien des gestes barrière et d’une vigilance renforcée de l’apparition de symptômes évocateurs du virus, notamment chez les personnes non encore protégées par la vaccination.

Ces nouvelles mesures s’appuient sur l’avis du Haut Conseil de la santé publique « relatif à l’évolution des mesures organisationnelles de prévention de la transmission et de la diffusion du SARS-CoV-2 en EHPAD et USLD » du 2 mars 2021, et du Rapport du Défenseur des droits « Les droits fondamentaux des personnes âgées accueillies en EHPAD » du 4 mai 2021.

L’ensemble des recommandations d’assouplissement s’inscrivent dans un contexte qui dépend de facteurs suivants :

  • l’évolution de la pandémie localement ou nationalement,
  • l’apparition de plusieurs variants,
  • l’impact de la vaccination sur la circulation du virus.  

Toutes nos Directions d'établissement sont mobilisées pour élaborer des mesures de gestion les plus adaptées après concertation collégiale avec le médecin coordonnateur et l’équipe soignante, en fonction de la situation sanitaire de la structure, et en tenant compte des préconisations délivrées par l’Agence Régionale de Santé (ARS). 

A ce stade, les mesures recommandées visent à assurer les mêmes droits et libertés aux résidents, quel que soit leur statut vaccinal et immunitaire, mais elles prévoient que des mesures de protection supplémentaires soient prises pour les personnes non vaccinées. Sont également considérées comme immunisées les personnes ayant eu une infection récente de Covid-19 (dans les 15 jours à 6 mois) documentée par un test RT-PCR ou antigénique. 

Des visites dans le respect des gestes barrières 

Sur rendez-vous, les visites en espace collectif ou en chambre sont autorisées dans le respect des gestes barrières pour les résidents qui ne sont ni cas confirmé, ni cas contact à risque. Les mesures de sécurité à l’entrée continuent de s’appliquer, un dépistage par test RT-PCR est recommandé 72 heures avant toute visite ou, à défaut, un dépistage par test antigénique en pharmacie dans la journée.

Les sorties dans la famille

Comme pour tous les citoyens, les résidents bénéficient de la possibilité de voir leurs proches et du respect de leur liberté d’aller et venir. Au regard des risques de contamination possibles dans les foyers familiaux, la nécessité est de bien respecter les gestes barrières.  

La vie sociale et la restauration 

Les activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs de nos maisons sont organisées pour tous et en petits groupes par nos animateurs ou nos thérapeutes. Une vigilance est renforcée pour les personnes non vaccinées. Les promenades aux alentours de l’EHPAD se font également dans le respect des gestes barrières. Côté restauration, nous maintenons notre vigilance avec :

  • l’organisation de repas en petits groupes, tenant compte du statut vaccinal ou immunitaire,
  • une distanciation de 2 mètres entre les tables,
  • Une installation en quinconce et/ou distanciation la plus grande possible entre les résidents installés à la même table,
  • La reprise des repas  en salon invité extérieur et ou intérieur pourra désormais se faire, sur demande, dans la limite d'une jauge définie.

Enfin, le port du masque chirurgical dans nos établissements reste la règle, quel que soit le statut vaccinal. Seules les impossibilités en raison de problèmes cognitifs, ou autres difficultés (ex. masque à oxygène, etc.) peuvent justifier le non port du masque.  

Le succès de la campagne vaccinale ainsi que l’amélioration de la situation sanitaire permettent aujourd’hui d’assouplir les mesures et d’organiser des temps d’intimités et de retrouvailles tant attendus. Ces nouvelles modalités sont accueillies avec soulagement par toutes nos équipes. 

En savoir +

Forum régional service civique solidarité séniors

Publié le 21 05 21

Le Groupe ACPPA participera au Forum Régional Service Civique Solidarité Séniors qui aura lieu le jeudi 27 mai 2021 de 14h à 17h.

Cet événement virtuel a pour objectif de :

  • Faciliter les passerelles entre volontaires et les potentiels recruteurs / formations / opportunités de bénévolat
  • Valoriser le programme SC Solidarité Seniors et donner une visibilité à ses partenaires régionaux
  • Temps de coaching proposés à l’ensemble des jeunes pour définir leur projet d’avenir

Engagé dans le label Service Civique Solidarité Seniors depuis plusieurs années, le Groupe ACPPA sera présent au Forum Ile de France au travers d'un stand virtuel accessible via le lien suivant : https://www.forums-sc-solidariteseniors.fr/fr 

Cet événement sera l'occasion de présenter le dispositif service civique mis en place au sein des établissements du Groupe ACPPA et d'échanger avec les candidats sur les opportunités de recrutement dans les établissement de la région Ile-de-France.

En savoir +

Accueil du 1er résident « canouhard »

Publié le 02 06 21

Accueil du 1er résident « Canouhard » au sein de la nouvelle résidence Les Tuiles Vertes à Canohès en présence des acteurs territoriaux.

Jean Sol, Sénateur des Pyrénées Orientales, Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, Guillaume DUBOIS, Directeur de la Délégatio Départementale de l’Agence Régionale de Santé, Jean-Louis Chambon, Maire de @canohes, Paul-Henri Chapuy, Président du Groupe ACPPA ont rendu hommage aux professionnels pour leur remarquable engagement et ont salué la volonté du Groupe ACPPA de proposer un projet d’inclusion au sein d’une structure moderne et pensée autour des parcours de vie.

« En associant un EHPAD et une résidence Séniors au sein d’une même structure, notre Pôle Séniors a pour vocation d’être au service d’une prise en charge gérontologique globale.

Un grand merci à tous les acteurs du territoire, aux résidents et au personnel pour leur confiance en notre Groupe #associatif ACPPA » a souligné Pierre-Yves GUIAVARCH, Directeur Général du Groupe.

En savoir +